Le 28 mars: FRONTEXIT au FSM de Tunis

lundi, 18 mars 2013 00:00

Huit jours après son lancement à Bruxelles et à Nouakchott, c’est au Forum social mondial de Tunis qu’un nouveau coup d’envoi sera donné à la campagne Frontexit.

Plus de 4000 associations

La Tunisie, berceau du printemps arabe, accueillera le prochain Forum social mondial (FSM) du 26 au 30 mars. Plus de 4000 organisations et réseaux, dont plus de 1000 associations tunisiennes, sont attendus par les organisateurs. Proposant plus de 1500 activités, conférences, ateliers et rencontres étalés sur 5 jours, les altermondialistes du monde entier se réuniront dans les locaux de l’Université de Tunis, sur le campus El Manar.

Droits des migrants, droits des femmes, droit à l’alimentation, lutte contre le réchauffement climatique, dette, taxation des transactions financières, accords de libre-échange, … Toutes ces thématiques seront au cœur des débats de la société civile, réparties en plusieurs espaces thématiques.

L’atelier FRONTEXIT

Au sein de l’espace FALDI – le Forum des Associations de Luttes Démocratiques de l'Immigration qui regroupe 41  associations issues de l'immigration et de solidarité avec les migrants – la campagne Frontexit sera lancée le 28 mars lors de l’atelier Frontexit !

Celui-ci privilégiera la parole des associations africaines engagées dans le respect et la protection des droits humains. Un état des lieux de la présence de Frontex au Maroc, au Mali, en Mauritanie et en Tunisie sera ainsi dressé. L’objectif étant de démontrer, témoignages et expertise à l’appui, le non-respect des droits humains des migrants lors des opérations de Frontex dans ces quatre pays.

L’atelier Frontexit sera aussi l’occasion de présenter la campagne au public multi continental, à travers  ses membres, ses objectifs, ses revendications, ses activités et ses outils. D’autres moyens de lutte et d’engagement, en faveur notamment de la liberté de circulation, comme la campagne CEDEAO du projet Loujna Toukaranke, seront également présentés.

Un lieu emblématique

Au-delà de la richesse des rencontres et des débats du forum, la participation de Migreurop, ses partenaires et celle de milliers d’autres mouvements altermondialistes, sera une marque de soutien aux femmes et aux hommes qui, en Tunisie, en Égypte, en Libye, en Syrie, au Yémen ou ailleurs, ont eu le courage de leurs convictions, sont sortis dans les rues, parfois au péril de leur vie, et nous ont rappelé qu’un autre monde est possible.

Pour en savoir plus:

default Programme Frontexit FSM Tunis (85 KB)

www.fsm2013.org